L'armagnac s'enrichit aujourd’hui de personnalités féminines et n’est plus seulement une histoire d’hommes. En Midi-Pyrénées, de nombreuses vigneronnes passionnées, dont Caroline et Sophie Rozès, distillent leur sensibilité dans un savoir-faire ancestral. 

Entre les parfums et les spiritueux, il y a un monde. C'est pourtant ces derniers que Caroline Rozès a décidé d’explorer après avoir travaillé une décennie dans la parfumerie sélective, à Paris. Cette cadette d’une famille gersoise s’est laissée tenter par la fabrication d’une plus belle des fragrances à partager, celle de son armagnac familial, en reprenant l’exploitation de deux propriétés à Cassaigne, dans le Gers : le Château de Léberon et le Domaine d'Aurensan.

À ses côtés, sa sœur Sophie, vétérinaire de formation, s'implique dans la conversion en agriculture biologique du domaine aux côtés de son père, Bernard. Ingénieur géologue, il a lui-même appris les secrets de l’élevage de l’armagnac auprès de son grand-père, puis de son père.

Les flacons, millésimés dans la plus pure tradition de l’armagnac, sont vendus chez Fauchon

Caroline et Sophie incarnent ainsi la quatrième génération de producteurs d'armagnac au Château de Léberon depuis 1939, année au cours de laquelle leur arrière grand-père, Osmin, a acheté le domaine. Entre les spiritueux et les parfums, il y a un monde, certes, mais aussi de nombreuses passerelles : « Les odeurs bien sûr, les arômes, la sensibilité, l’excellence, le savoir-faire, le choix du haut de gamme », énumère Caroline, fière que ses flacons, tous millésimés dans la plus pure tradition de l’armagnac, soient alignés chez Fauchon, à Paris, ainsi que sur la carte des meilleurs restaurants. « Nos armagnacs sont des produits issus d’un savoir-faire artisanal que nous souhaitons valoriser et partager. »

Geolocation: 

Château de Léberon et Domaine d'Aurensan

32100 Cassaigne