Alors qu’ils étaient 7,5 millions en 2009, les touristes venus à la découverte des vignobles français étaient 10 millions en 2016, ce qui représente une dépense globale de 5,2 milliards d’euros.

Un succès qui s’explique par l’envie de plus en plus prégnante d’aller à la découverte des trésors et savoir-faire de nos terroirs et par les efforts réalisés par les acteurs du secteur pour professionnaliser l’offre et l’enrichir grâce aux nouveaux équipements ouverts récemment.

En effet, si la visite de caves reste un incontournable, une multitude d’expériences s’offre aujourd’hui à l’œnotouriste : ateliers de création de son propre vin, nuit chez le vigneron ou au château, itinéraire type Route des vins, balades et randonnées douces à travers les vignobles, stages et conférences dans des académies du vin, etc.

 

Un œnotourisme français en pleine croissance :  

Une offre qui attire aussi bien les visiteurs français (à 58%) qu’étrangers (à 42%). C’est d’ailleurs pour cette dernière clientèle que la progression de fréquentation est la plus spectaculaire : +40% depuis 2009, contre +29% pour la clientèle française.

Belges et Britanniques constituent les principaux adeptes de l’œnotourisme en France (près de la moitié des visiteurs internationaux) mais de nouvelles clientèles, venus de marchés plus lointains, notamment asiatiques, manifestent un intérêt croissant pour cette activité et devraient donc venir conforter le développement du secteur.

 

Téléchargez notre infographie sur la fréquentation œnotouristique ici

Les chiffres de l'œnotourisme en France

 

Geolocation: 

ATOUT FRANCE

L'agence de développement touristique de la France

79/81 rue de Clichy

75009 - Paris

vidéos